Déclaration de Nawak

1
6569
@Nawak

Le Mariage pour tous a été une belle avancée, mais la loi a été l’électrochoc qu’une France réactionnaire attendait pour se réveiller.

À la différence des débats entourant le Pacs en 1999, ces ultraconservateurs ont adapté leur discours à la société d’aujourd’hui, investi massivement les réseaux sociaux et utilisent des éléments de langage bien rodés pour semer le doute et la peur dans l’opinion.

@Nawak
@Nawak

 

Après la fête de la loi Taubira, nous avons comme une sensation de gueule de bois.

Non seulement des promesses comme la PMA
ou les droits des trans
se sont égarées entre deux Manifs pour tous,


mais nous assistons à une montée des extrémismes – politique et religieux –

ainsi qu’une libéralisation
sans précédent de la parole LGBTphobe, sexiste, raciste…

Cette France rose et bleu, dont la Manif pour tous n’est que la vitrine, a tenu promesse : elle ne « lâche rien » et mène une véritable reconquête idéologique, politique, culturelle et sociale.

Elle a des ressources et des relais politiques, médiatiques pour parvenir à ses fins.

Des événements comme (…) toutes les marches qui se déroulent partout dans le monde, sont donc indispensables pour nous réunir, rappeler combien une société est riche de ses diversités. Nous avons le droit d’être fier de ce que nous sommes. Réunissons nous pour être plus forts, ensemble, face à ceux qui nous accusent de «détruire la civilisation », « la famille »
tout en nous opposant leurs dogmes et leurs certitudes.

 @Nawak

@Nawak

Continuons le combat pour l’égalité et la fin des discriminations avec les armes dont nous disposons : textes, dessins, pancartes, manifs, prises de parole… Ne lâchons rien nous non plus.

Et n’oublions pas : tout ce qui peut donner de l’urticaire à des gens comme Christine Boutin ne peut pas foncièrement être mauvais.

Nawak – extrait du discours écrit le 8 juin 2015 pour la LGP Lille
https://www.facebook.com/NawakIllustrations

1 commentaire

  1. Cet article est la parfaite synthèse de ce que l’on ressent, à la suite de cet abandon. Espérons que le conseil éthique soit moins insensible que notre gouvernement

LAISSER UNE RÉPONSE